Les formations continues sont offertes pour tous et ne sont pas réservées qu’aux étudiants et aux diplômés de l’EPOQ.
Chargement Évènements

Présentation du cours

Titre – Prise en charge ostéopathique de la femme enceinte et de la mère

Horaire – 09h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Date –  4-6-7  novembre 2019

Lieu de cours – 6955, Boul. Taschereau – local 208, Brossard – QC -J4Z 1A7

La formation s’adresse aux étudiants en ostéopathie de 5e année ainsi qu’aux ostéopathes diplômés


Prix rabais :
600$ si inscription avant le 1er septembre 2019
Prix régulier:
  700$ après le 1er septembre 2019

 

Contenu de la formation

 

Présentation du formateur

Diplômé de l’école d’ostéopathie ATMAN en 1992
Diplômé de l’école d’ostéopathie de Genève en 1995
DU – UFR BICHAT – Paris.

Exercice professionnel

Exerce en cabinet d’ostéopathie à Rennes (35) depuis 1993
Enseignant depuis 2000 en formation initiale et continue (périnatalité, ostéopathie crânienne, etc)
Responsable de l’enseignement de l’ostéopathie crânienne à l’IFSO-Rennes
Co-directeur de l’Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie de Rennes (IFSO-R).

BOUDEHEN exerce comme ostéopathe depuis une quinzaine d’années, et s’est intéressé très tôt aux différents pôles du travail ostéopathique.  Il a développé l’aspect fonctionnel de l’ostéopathie au sein du collège ATMAN et l’aspect structurel au collège d’Etiopathie de Genève. Il propose depuis plusieurs années, la synthèse de son parcours ainsi que son savoir-faire, dans une logique pragmatique de soins adaptés à une pratique quotidienne en cabinet en formation initiale à l’IFSO-Rennes et en formation continue.

 

Le contexte:

La formation ostéopathique n’enseigne pas toujours l’attitude et les spécificités du traitement de la femme enceinte. Après 25 ans d’exercice quotidien dans le domaine de la périnatalité, je propose un protocole simple de prise en charge de la future maman pendant sa grossesse et après. Le suivi de la femme enceinte permet de répondre aux maux de la grossesse et donne un éclairage nouveau quant aux traitements à prodiguer. La similitude des techniques aux différents stades de la grossesse et de la vie des femmes permet de grouper cette formation sur 3 jours.

 

Objectifs de la formation:

Comprendre le couple mère/enfant ;
• Acquérir le raisonnement ostéopathique fondamental : base de nos actions ;
• Cerner les pathologies et cas cliniques les plus fréquemment rencontrés ;
• Différencier les approches ostéopathiques structurelles ;
• Mettre en œuvre les techniques gestuelles adaptées ;
• Appliquer des outils gestuels simples et efficaces sur les grands symptômes de la patiente ;
• Mettre en œuvre le protocole de soin en fonction de la plainte post partum ;
• Appliquer les règles de la manipulation structurelle en crânien, en viscéral, en périphérique et en vertébral aux spécificités de la femme enceinte.

Contenu:

Après une lecture ostéopathique des particularités du bébé et de la femme enceinte, le travail viscéral, crânien, vertébral et aussi périphérique est abordé sous un angle mécaniste. Le protocole proposé permet une qualité et une pertinence gestuelle pour résoudre les inconforts de la femme enceinte ou ayant accouché. Cette formation vise l’acquisition d’une gestuelle ostéopathique simple et facile à mettre en oeuvre immédiatement en clinique. Tous les petits problèmes et inconforts propres à la femme sont abordés ; en particulier au moment de sa grossesse et du post-partum. La même logique est utilisée pour toutes les symptomatologies rencontrées, en restant dans notre domaine d’intervention. La présentation de chaque pathologie est illustrée par des références anatomo-physiologiques données par la médecine conventionnelle. Elles permettent de donner un début d’explication quant à l’installation de lésions ou quant à leur correction, la durabilité du résultat et l’autonomie de cette bonne santé sont engendrés par la récupération d’une fonction épanouie.

Suivi ostéopathique de la grossesse et post natal :
• Travail de la filière pelvienne
• Travail du moteur utérin
• Travail sur le mobile fœtal

Les traitements proposés sont exclusivement :

Manuels : Ils demandent un doigté précis mais simple à mettre en pratique et ne nécessitant aucun ressenti ostéopathique spécifique.

Directs : Ils s’adressent aux tissus incriminés. C’est le travail du doigt (ou de la main) directement appliqué sur le tissu conjonctif qui change les qualités mécaniques et circulatoires.

Indolores : La règle de la non-douleur ne doit pas être transgressée, ni dans un sens, ni dans l’autre ; en effet la lésion qui nous intéresse s’exprime par une sensibilité quand on y touche.

Courts et efficaces : Une lésion qui nécessite trop de séances aura été mal appréciée au départ et notre soin manuel n’est pas le mieux disant en termes de résultat ou de rentabilité. En moyenne il faut 2 à 3 séances avec un travail in situ de quelques minutes.

Argumentés : Sans tomber dans le cours magistral, expliquer simplement aux femmes à quel tissu nous nous intéressons et en quoi l’utilisation de toute la physiologie est indispensable au maintien d’un résultat durable permettra de démystifier la manipulation trop souvent protégée par une inactivité.

 De plus la patiente qui sort de chez son spécialiste « qui ne peut rien pour elle » fait une démarche non négligeable pour venir essayer une thérapie manuelle. La moindre des choses est d’en tenir compte dans notre accueil et dans notre écoute.

Liste non exhaustive des différentes souffrances de la femme hors grossesse .
Chaque symptomatologie peut être analysée en fonction de références anatomiques afin de proposer un début d’explication et de traitement mécaniste de la lésion.

—- Douleur de coccyx
Dyspareunie mécanique, douleur de règles, dovulation
Incontinences deffort ou pesanteur rebelle
Sciatalgie à bascule, fémoralgie, névralgie, canal carpien
Cystites claires ou mycoses à répétition
Inconfort lié au fibrome, au prolapsus, au stérilet
Problèmes esthétiques ou circulatoires
Céphalées cataméniales
Douleurs ligamentaires
Tiraillement symphysaire ou musculaire
Troubles du transit, brûlure destomac, nausée
Envies urinaires répétées ou impérieuses
Bassin trop étroit, coccyx en hameçon
Bébé trop haut, trop bas
Cicatrice dépisiotomie, de césarienne, de péridurale 

 

Si l’accouchement peut être douloureux ; la grossesse doit se passer dans un relatif confort :

« la femme enceinte nest pas une femme malade. »

 

 

 

S’inscrire à la Formation continue
Les formations continues sont offertes pour tous et ne sont pas réservées qu’aux étudiants et aux diplômés de l’EPOQ.